Couteaux de cuisine traditionnels forgés par les plus grands maitres japonais

Les médias

• Dans le monde

Depuis 2012 , Eric Chevallier est suivi par le grand photographe instructeur newyorkais Adam Marelli qui tous les ans fait le déplacement au Japon avec ses élèves pour immortaliser ces instants uniques de l’apprenti forgeron.

Lien >>
Lien 2 >>

• Presse japonaise

Etant le premier et le seul apprenti forgeron français dans un atelier de coutelerie traditionnel, Eric Chevallier intrigue la presse japonaise qui publie tous les mois des textes le concernant, tant au sujet de la coutelerie de Sakai que sur ses opinions concernant le Japon et la France.

• TV japonaise

Les diverses télévisions nationales et locales diffusent régulièrement des documentaires au sujet d’Eric Chevallier et interviews traitant de son regard sur le Japon et les actualités.

Lien >>

• Récompenses et disctinctions

Eric Chevallier est aussi régulièrement récompensé par le maire de Sakai pour ses services rendu à la ville.

Lien >>

• Medias français

En 2015 , le journal pour expatriés “Lepetitjournal.com” associé au Ministère des Affaires Etrangères remettaient à Eric Chevallier le trophée Espoir des français de l’étranger lors d’une cérémonie au Quai d’Orsay. Qualifié depuis de « passerelle entre la France et le Japon » plusieurs médias français sont allés et continuent d’aller interviewer notre spécialiste au sujet de sa vie au coeur de la tradition japonaise.

Lien >>